Espace membre

De Port-Cros à Cassis, la Méditerranée sous le soleil d'automne



Image article


Ils sont trente élèves à avoir passé leurs vacances sur les eaux bleues de la Méditerrannée en cette Toussaint 2013. Quatre bateaux sortis de Port-Pin les ont emmenés successivement sur les îles des Porquerolles et de Port-Cros, puis vers l'Est, en direction de Cassis et des splendides calanques de Port-Miou, avant de revenir dans la rade de Toulon.
Découvrez ci-dessous leurs souvenirs et impressions assortis des plus belles photos...


Image article
Arrivée à Toulon au petit matin.

L'aube se lève sur le port et l'air marin nous réveille de notre nuit passée dans le train-couchette. Nous rejoignons nos skippers, partis avant plus tôt pour préparer les bateaux de l'autre côté de la rade, à Port-Pin Roland.


Quatre magnifiques voiliers nous attendent au ponton. Les skippers sont là aussi, et visiblement très fiers des gigantesques piles de victuailles qu'ils viennent d'acquérir. Ceux parmi nous qui n'ont jamais mis le pied sur un bateau sont surpris de découvrir tout ce qui se cache dans la coque. De vraies chambres, une cuisine avec un four tellement malin qu'il reste toujours à l'horizontale, et même de la vaisselle en verre ! Seul le clapotis des vagues contre les hublots nous rappelle que nous ne sommes pas à terre.


Tout est chargé à bord, nous voilà prêts pour une semaine de navigation. "Souquez les arquebuses !". Même si personne ne sait ce qu'elle signifie, Les ENSTA trouvent cette exclamation très appropriée pour célébrer le largage des amarres.


Image article
On ne pensait pas voir le capitaine monter en haut du mât de si tôt. Il paraît qu'il est allé récupérer la drisse de Grand-Voile qui est rentrée dans le mât. À la plus grande joie du reste de l'équipage en tout cas.


Nous naviguons en direction des îles d'Hyères. Lors de cette première traversée jusqu'à une anse Sud-Est de Porquerolles, Rémi, notre capitaine, nous explique comment diriger le voilier. Il promet aussi de nous laisser tenir la barre dès qu'on aura perdu la mauvaise habitude d'appeler "corde" tous les bouts sur le bateau.
Nous nous retrouvons dans une petite baie pour notre première nuit au mouillage. Les bateaux jettent l'ancre les uns à côté des autres, mais nous sommes tout de même obligés de sortir les canots gonflables pour rendre visite aux voisins. Ou même de rentrer à la nage, pour ceux qui n'ont pas sauté à temps dans les zodiacs.
Au réveil, les filles décident pour un plongeon matinal avant le départ pour le tour des îles de Port-Cros. Le vent est changeant, nous n'avançons pas très vite, mais les poissons sont bien là entre les algues. Que c'est beau !

Image article
Manu à la barre sur la route vers Port-Cros. Le soleil se montrait timide ce jour-là.

Nous revenons sur nos traces et passons la nuit à Porquerolles, au port cette fois-ci. C'est l'occasion de reposer pied sur la terre ferme. Finalement, les allées du port bougent autant que la surface de l'eau.
Image article
Le village de Porquerolles est tout simplement charmants en dehors de la saison touristique. Le lendemain nous prenons le temps de monter jusqu'au fort, duquel on a une vue splendide sur toute l'île.
Image article
Rémi et Pauline sur les remparts de la citadelle de Porquerolles

Toutes voiles dehors, nous repartons en direction de Sanary-sur-Mer. Manque de chance, la mer est houleuse ce jour-là, et la traversée parallèle aux vagues. Un bercement pour Perlou, un véritable enfer pour beaucoup d'autres, nous découvrons que le mal de mer frappe au hasard et sans pitié. L'arrivée au ponton du port est une bénédiction.

Le lendemain, la mer s'est calmée, et le voyage vers les calanques de Cassis se fait sous le soleil. Les skippers se disputent la première place sur la ligne avant de se lasser de la compétition et de laisser la barre à leurs équipages. À Cassis, Élise, Océane et Maria rejoignent l'équipage du Meuf Boat, mettant les gars en très large minorité.
Une heure après, les capitaines nous trouvent une superbe et paisible calanque où ils envisagent de mouiller pour la nuit. La journée a été chaude, et même les plus réticents ne résistent pas à l'envie d'une baignade au mois de novembre.

Image article
Une énorme tartiflette pour accueillir les Marseillaises qui nous rejoignent à bord pour deux jours

Mais alors que la nuit finit de tomber, que nous remontons à bord des bateaux,le vent se lève. Les parois de la calanque sont proches et les ancres beaucoup trop légères. On tente bien que mal de passer de bouts dans lse trous de la roche mais les bateaux commencent à se cogner. Il fait noir mais nous n'avons plus le choix : direction Port-Miou.



EN BREF

________

Voile et Technologie aura lieu le 27 septembre.

Le premier Weekend d'entrainement sur J80 aura lieu le 7-8 octobre.


Futur sponsor ?
Notre plaquette
Nous contacter

________



Image article